> Présentation > Historique

Le quartier des Tranchées et l'Externat des Glacis

Au fil des siècles, Genève subit maintes attaques, et sa vieille ville fortifiée tient le rôle d'un véritable bouclier contre les assaillants (on se souviendra de la fameuse tentative du Duc Charles-Emmanuel de Savoie en 1602 dont la déroute est toujours célébrée). Cet état de fait dure jusqu'au milieu du XIXe siècle.

Puis, à la suite de la " Révolution Radicale " d'octobre 1846, la nouvelle Constitution Genevoise de 1847 désire faire de Genève une ville ouverte, disposant de larges espaces pour se développer.

En 1848, James Fazy, alors Conseiller d'Etat, fait voter dans le cadre du développement dont Genève avait besoin, la démolition des fortifications de la ville. Celle-ci débute aussitôt et fait place à de grands boulevards, de nouveaux bâtiments et des promenades encore visibles aujourd'hui. Il encourage alors les familles patriciennes à bâtir, dans le quartier des Tranchées, situé sur les terrains laissés libres par les anciennes murailles, redoutes et bastions, des immeubles cossus, souvent hôtels particuliers, entourés de jardins privés.

Le bâtiment

Parmi ces bâtiments figure celui qui abrite aujourd'hui notre école, érigé en 1881. Le premier propriétaire est un riche Genevois, M. Louis-Alfred Bertrand, celui-là-même qui lèguera le parc éponyme à la ville de Genève.
Puis, en 1917, il vend cet immeuble à Mme Anne de Planta, qui le vend à son tour en 1936 à M. François Rossiaud qui se trouve à l'étroit dans l'école qu'il a créée quelques années plus tôt, en 1927, à la rue des Glacis de Rive. Enfin, en 1980, quelque temps avant de disparaître, sa dernière fille, Lucie, célibataire, lègue ce bâtiment à l'Eglise Catholique Romaine de Genève, à la condition expresse qu'il puisse à jamais héberger une école, son école : l'Externat des Glacis.

L'école

C'est en 1927 que commence l'aventure de l'école fondée et dirigée par la famille Rossiaud, tout d'abord sise à la rue des Glacis de Rive. Ses débuts sont modestes puisqu'elle ne compte que quatre élèves. Plus tard, le nombre d'élèves ayant considérablement augmenté, l'école s'installe pour une courte période à la rue Töpffer, puis intègre finalement les murs du 2 rue Munier-Romilly en conservant le nom d'Externat des " Glacis " en souvenir de sa première adresse.
Dès sa création, l'Externat des Glacis a une vocation familiale et une philosophie fondamentalement axée sur l'épanouissement de l'enfant. A Genève, cet établissement scolaire est le premier à enseigner la langue allemande à des enfants du degré primaire.

En 1980, Melle Lucie Rossiaud, alors âgée de 84 ans, fait de son école une " association à but non lucratif ", gérée désormais par une assemblée générale, qui délègue à un directeur la gestion pédagogique.

Depuis sa création, L'Externat des Glacis a connu trois directeurs :
• de 1927 à 1980, Mlle Lucie Rossiaud (1896-1983)
• de 1980 à 2002, Mlle Madeleine Courlet (1935-2004) - codirectrice de 1960 à 1980
• depuis 2002, M. Alexandre Odier (1964)

Le nom de l'école

Contrairement à la majorité des écoles privées de l'époque qui étaient des internats, la famille Rossiaud avait décidé de faire de son école un externat.
Et comme pratiquement toutes les écoles privées étaient confession¬nelles et que les Rossiaud était de fervents catholiques, l'Externat fut qualifié de catholique.
Enfin, en souvenir de la première adresse de l'école sise à la rue des Glacis de Rive, l'école reçut le nom d'Externat Catholique des Glacis.

Conditions générales (PDF)
Plaquette de présentation de l'école (PDF)
Certification Qualité SSI
Liens

Externat Catholique des Glacis
Rue Munier-Romilly 2
1206 Genève
Tél.: 022 346 38 19
Fax: 022 346 83 09
info(at)externat-glacis.ch